Balade

2015 l’année du coavionnage

En 2015, selon l’institut CSA, 60% des Français envisagent de consulter un site relevant de l’économie collaborative. Presque toutes les activités sont concernées aujourd’hui : la location de bien, les usages partagés comme le covoiturage ou le coavionnage… 

Et ce n’est pas fini ! Jeremy Rifkin, prospectiviste de premier plan, prévoit même la fin du capitalisme pour 2060. La culture collaborative et l’économie du partage vont progressivement remplacer le capitalisme et l’envie de posséder. Cela se vérifie d’ailleurs dès le plus jeune âge. Si l’on prend l’exemple des jouets, c’est flagrant. Les jouets sont le premier contact de l’enfant avec le capitalisme. L’enfant possède le jouet, c’est le sien. Mais aujourd’hui, les parents peuvent emprunter un jouet sur un site internet dédié, l’enfant l’utilise pendant quelques mois sans en être propriétaire, et les parents le revendent ou le rendent au site sur lequel ils l’avaient loué. L’enfant grandit donc en apprenant que la façon naturelle d’utiliser quelque chose est de le louer, et de le partager. C’est un changement de paradigme radical.

C’est sur cette idée qu’est basée la troisième Révolution Industrielle, toujours selon Rifkin : un nouveau complexe communications-énergie-transport est en train de se mettre en place (comme cela a été le cas lors des Révolutions industrielles aux XIXème et XXème siècle) et donne naissance à l’économie du partage. Une étude a d’ailleurs été menée aux USA, dans un petite ville américaine (Ann Arbor) : le partage de voitures élargi à l’ensemble des habitants a permis de réduire de 80% le nombre de voitures, tout en garantissant à chacun la mobilité et la fluidité. On comprend bien quels vont être les enjeux de l’industrie traditionnelle dans les prochaines années !

Le secteur le plus concerné aujourd’hui par cette économie collaborative est celui des transports, qui représente environ 40% des usages.

Les avantages de cette économie collaborative sont nombreux pour les utilisateurs. Elle permet à chacun un accès  facilité à tous les services et produits, avec des tarifs correspondant à la consommation réelle (je loue une voiture quand j’en ai besoin, je loue une perceuse à mon voisin quand c’est nécessaire …)

Nous n’en sommes qu’aux prémices de cette troisième révolution industrielle, et 2015 sera bien l’année du coavionnage !

 

Sources :

A lire : « La Nouvelle Société du coût marginal zéro », de Jeremy Rifkin (Les Liens qui libèrent, 2014).

A voir : Jeremiah Owyang à la Conférence leWeb 2014 : https://youtu.be/7xMPSxnSelU

 

Tags:

Partager :


Commentaires

Déposer un commentaire

Veuillez respecter les règles de publication de message (ne pas écrire d'e-mail, numéro de téléphone, nom, prénom). Ces informations seront communiquées après la réservation d'un vol.